Mode Voyages Voyages

Milos, une île aux plages paradisiaques

12 octobre 2016
milos_mandrakia

Milos : quelques conseils pratiques pour visiter cette île des cyclades

Comme vous le savez sûrement, je suis partie début septembre en Grèce. Je vous ai déjà parlé d’Athènes, et seulement un peu de Milos avec un look shooté à Sarakiniko. Aujourd’hui, je vais vous parler plus en détail de l’île de Milos et de mes coups de cœur.

Je ne vais pas m’éterniser sur les conseils pratiques, mais voici quelques infos qui pourront vous être utiles sur l’île :

Arriver / partir de l’île :

En bateau, liaison avec le port du Pirée à Athènes, mais aussi d’autres îles. Il est également possible de prendre l’avion (liaison Athènes – Milos), l’île possède un tout petit aéroport. C’est très pratique, le voyage dure 35 minutes. Un gain de temps non négligeable quand on ne reste pas trois semaines dans les Cyclades. Et niveau prix, ce n’est pas beaucoup plus cher que le bateau.

Se loger :

Plein de studios, deux pièces ou maisons à louer pour pas trop cher. Nous avons payé 50 euros la nuit pour notre deux pièces + terrasse avec vue sur mer à Paliochori (vue de notre terrasse ci-dessous). Vous pourrez trouver des locations beaucoup moins chères à Adamas ou Pollonia.

milos_oneiro_paliochori

Se déplacer à Milos :

Sur l’île il y a des bus, donc si vous logez à Adamas ou Pollonia en saison, vous ne devriez pas avoir de problème pour vous déplacer à moindre frais. Après, moi je préfère avoir mon propre moyen de locomotion et ne pas dépendre des horaires des transports. Sur l’île, il est possible de louer des voitures, des scooters, des quads, des buggys… Attention, on ne peut pas aller partout sur l’île en voiture ou scooter (en particulier l’ouest de l’île qui est accessible qu’en 4×4 ou quad). Les prix sont plutôt attractifs, mais bien comparer car il y a de grosses différences selon les agences.

Combien de temps rester :

Beaucoup y restent que 2 ou 3 jours et visitent d’autres îles ensuite. Moi j’ai vraiment apprécié y passer une semaine pour prendre mon temps et ne pas rester que 30 minutes sur chaque plage. Nous avons pu voir vraiment plein de chose en une semaine sans se mettre la pression. Et comme ça je sais que je retournerai visiter d’autres îles dans les années à venir.

 

Voilà pour le point pratique. N’hésitez pas si vous avez d’autres questions, laissez-moi un commentaire, j’y répondrai avec grand plaisir. Passons maintenant à ce qu’il y a à faire à Milos.

 

Pourquoi Milos m’a fait rêver en 10 points :

1/ Se réveiller tôt et aller voir le soleil se lever sur la plage de Paliochori

Nous sommes arrivés à notre studio le soir et il faisait nuit. Alors le premier matin, impossible de dormir, je voulais voir la plage et la mer. Réveillée à 6h, j’ai enfilé un short, j’ai pris l’appareil photo et je suis descendue marcher le long de la plage de Paliochori. J’ai assisté à un spectacle magique : le lever du soleil sur les falaises colorées. Les roches changeaient sans cesse de couleurs en passant du gris, du vert au rouge flamboyant et au jaune/orangé. Les photos ci-dessous ont toutes été prises le même jour en l’espace de 30 minutes. J’étais seule sur la plage et j’étais déjà conquise par Milos.

milos_leversoleil milos_leversoleil2 milos_leversoleil3 milos_leversoleil4

2/ Etre éblouie par le blanc de Sarakiniko

C’est le lieu que l’on voit partout quand on fait des recherches google sur Milos. Un paysage lunaire, une invasion de blanc au milieu du bleu du ciel et de la mer. Je vous en ai déjà parlé dans un article il y a quelques semaines, donc je ne vais pas m’éterniser, mais n’hésitez pas à aller le relire !

7sarakiniko 10sarakiniko 2sarakiniko_5 14sarakiniko 20sarakiniko 18sarakiniko 11sarakiniko

3/ Descendre jusqu’aux anciennes mines de souffre à Tiorichio

Ce lieu est dans mon top 3 de l’île. J’avais lu peu de choses sur cet endroit avant de partir, mais Milos étant une île minière, je voulais absolument voir d’anciennes mines. Sur les plans, il était déconseillé d’y aller en voiture car la route qui y mène n’est pas asphaltée et à certains endroits c’est très difficile car il y plein de roches sur la route. A l’office du tourisme à Adamas, nous avions vu la carte des chemins de randonnée et il y avait un chemin de 5 kilomètres qui partait de Zéfyria (endroit où nous pouvions laisser la voiture et où la route n’était plus asphaltée). Les paysages pendant la rando étaient magnifiques : des falaises de toutes les couleurs, des oliviers… Mais attention, ça grimpe et ensuite ça descend! Nous avons fait le retour vers 11h/ midi et ça tapait fort. Heureusement, nous avions emporté de l’eau car là-bas il n’y a rien. Si vous aimez marcher, la randonnée vaut le coup. Nous avons mis 2h30 aller/retour, et à l’aller nous avons trainassé en admirant le paysage. Même si la rando est sympa, ce n’est pas ça qui vaut le détour. Une fois la descente entamée, nous commençons à entrevoir en contrebas une jolie plage et des mines abandonnées à flanc de falaise. Plus on se rapproche, plus c’est waouh !!! Un paysage désertique spectaculaire, une beauté atypique, un vrai décor de cinéma. En bas, on découvre des anciennes mines de souffre abandonnées. On peut encore monter dans les ruines. Au milieu, il y a même les anciens wagons et les vieux rails de chemin de fer. Une fois les mines passées, c’est une plage au sable doré et à l’eau turquoise que l’on découvre. Un site industriel et une plage paradisiaque au même endroit… je n’avais jamais vu ça, et ça vaut vraiment le détour. Nous avions une impression d’être seuls au monde car il y avait seulement un autre couple quand nous sommes arrivés.

Sur le retour nous avons croisé quelques voitures qui s’aventuraient sur les routes non asphaltées, donc je pense que vous pouvez le tenter, mais à la fin, ça a l’air très compliqué, il faut de toute façon finir à pieds ou en quad.

milos_minesdesouffre1 milos_minesdesouffre2 milos_minesdesouffre3 milos_minesdesouffre4 milos_minesdesouffre5 milos_minesdesouffre6 milos_minesdesouffre7 milos_minesdesouffre8

4/ Les jolis petits ports de pêche

Des petites maisons de pêcheurs avec des garages à bateaux aux portes colorées.  Gros coup de cœur pour Mandrakia et Firopotamos.

Mandrakia : si je devais retourner sur l’île, je logerai à Mandrakia. J’ai craqué pour ce petit port de pêche avec sa petite taverne face à la mer. Il n’y a pas de plage pour se baigner, mais on peut poser sa serviette sur les roches blanches à côté et se baigner dans les petites criques.

milos_mandrakia milos_mandrakia2 milos_mandrakia_poulpe milos_mandrakia4 milos_mandrakia5 milos_mandrakia6

Firopotamos : magnifique village de pêcheur encastré dans la roche  avec son église et sa plage à l’eau turquoise. Un vrai lagon. Je crois que c’est la plage avec l’eau la plus belle que j’ai vue. Du coup il y a un peu plus de monde. Mais on n’est pas non plus les uns sur les autres 😉

milos_firopotamos milos_firopotamos_plage milos_firopotamos_lagon milos_firopotamos_eglise milos_firopotamos milos_firopotamos milos_firopotamos

Il y a d’autres villages de pêcheurs sur l’île comme Klima par exemple, le plus grand. De là, vous pourrez faire une petite rando et aller voir les catacombes (deuxièmes plus grandes connues après Rome), l’ancien théâtre et la petite église Profitis Elias ou Aghios Nikolaos (oups, j’ai un petit trou de mémoire…) qui domine la mer.

milos_klima milos_klima_port milos_klima_plaka_eglise milos_klima_plaka_ancien_theatre milos_klima_plaka_ancien_theatre

5/ Prendre l’apéro ou manger au bord de l’eau et partager des mezzés face à la mer

Comme à Athènes, le repas est un moment convivial à Milos. Il est coutume de commander plusieurs plats et de les partager. Au menu : salade grecque, poulpe grillé, anchois marinés, fromage, caviar d’aubergines, tartines de tomates, tzatziki, brochettes de viande, poisson grillé… Vous n’aurez que l’embarras du choix.

milos_pollonia_tavernemilos_pollonia_portA Milos, je peux vous conseiller quelques restaurants/tavernes :

– Paliochori : le Sirocco. Certains plats sont cuits dans le sable

– Mandrakia : la taverne face à la mer est délicieuse

– Pollonia : plusieurs tavernes face au port. On en a testé 2 qui étaient délicieuses

– Eviter Plaka : trop de touristes, ça s’enchaine… ce n’est pas mauvais, mais j’ai trouvé l’ambiance moyenne

6/ Se dorer la pilule sur les plages du sud aux mille couleurs

Plusieurs plages paradisiaques dans le coin dont Paliochori, Firiplaka et Provatas. Certaines de ces plages étaient trop aménagées (transat et parasol) à mon goût, mais on trouve toujours un coin un peu plus désertique où poser sa serviette.

milos_plagessud_firiplaka

Firiplaka

milos_plagessud_firiplaka

Firiplaka

milos_plagessud_paliochori

Paliochori

milos_plagessud_paliochori

Paliochori

7 / Faire le tour de l’île en voilier

Plusieurs tours sont proposés (tour complet, nord de l’île, ouest de l’île…). Nous avons choisi de faire le tour ouest de l’île, là où l’on ne peut pas accéder en voiture (entre-autre l’ancien repère de pirates Kleftiko). Pour réserver le tour, il suffit d’aller la veille sur le port d’Adamas dans une agence, il y en a plusieurs. Compter entre 50 et 70 euros la journée (tout est compris). Nous étions 18 sur le voilier, mais attention, certains bateaux sont beaucoup plus grands. Cette journée était fabuleuse et nous en avons pris plein les yeux. Nous n’avons pas pris beaucoup de photos car ça remuait pas mal à certains endroits, le vent n’était pas avec nous. Mais nous avons quand même profité à fond : paysages sublimes, baignades dans des grottes et des eaux turquoises, snorkling…

milos_voilier

Départ d’Adamas

milos_voilier

Vue sur les catacombes

milos_voilier

Vue sur Klima

milos_voilier5

milos_voilier6

milos_voilier

D’un point de vue, la roche est de la forme d’un lapin, de l’autre, d’un ours, vous voyez?

milos_voilier

milos_voilier

Kleftiko

milos_voilier

Kleftiko

milos_voilier

Kleftiko

milos_voilier milos_voilier

8/ Se perdre dans le labyrinthe de ruelles blanches et voire le coucher de soleil à Plaka

Plaka est situé dans les terres, en hauteur. C’est un grand village aux maisons blanches, typiquement « cycladique ». On a un super panorama sur la mer quand on est tout en haut au castro (ruines d’un ancien château). On peut y voir un magnifique coucher de soleil. Mais il y a du monde, même en septembre (je n’imagine pas en juillet/août). Pour éviter la foule, il y a plein d’autres points de vue dans la ville pour l’admirer. Nous n’avons pas eu de chance, les nuages sont arrivés juste au moment de la descente du soleil. Mais les couleurs restaient très belles.

milos_plaka

milos_plaka milos_plaka milos_plaka milos_plaka milos_plaka milos_plaka milos_plaka milos_plaka9

9/ Descendre sur la petite crique de Papafragas

Une petite crique enfermée dans les falaises. Elle est difficile d’accès (enfin pour moi qui ai le vertige), mais ça vaut le coup. Malheureusement, la plage est minuscule et peu ensoleillée. On  y reste pas longtemps, mais quel bonheur de s’y baigner seuls !

milos_papafragas milos_papafragas2 milos_papafragas

10/ Se prélasser sur la plage  d’Alogomandra (et voir le port d’Agios Konstantinos)

En arrivant, sur notre droite, une jolie église et en face un petit port de pêche blanc et bleu. Sur la gauche, un chemin mène à la plage d’Alogomandra, très jolie.

milos_alogomantra milos_alogomantra milos_alogomantra milos_alogomantra

Bref, je vous conseille l’île de Milos si vous aimez la plage. Ce n’est pas une île avec plein de villages bleus et blancs. Il y a seulement la capitale Plaka qui correspond à cette image. Milos, c’est plutôt des plages paradisiaques, des petits ports de pêche, des paysages lunaires et désertiques… J’ai vraiment été conquise par cette île. J’y retournerai, c’est certain !

 Retrouvez mes autres articles sur la Grèce et les Cyclades

Ile de Tinos

Athènes (City guide)

Athènes (look)

Sarakiniko (look)

Plaka (look)

 XoXo

signature_small

 

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

You Might Also Like

23 Comments

  • Reply Les Caprices d'Iris 12 octobre 2016 at 18:54

    Je voyage !!!

    • Reply It's me Mathilde 14 octobre 2016 at 14:05

      <3

  • Reply Itinera Magica 12 octobre 2016 at 21:53

    Enorme coup de coeur pour cet article que je trouve vraiment de toute beauté. Tes photos sont sublimes. Quelle évasion !

    • Reply It's me Mathilde 14 octobre 2016 at 14:05

      Oh merci pour cet adorable message. Ravie de t’avoir permis de t’évader un peu <3

  • Reply Gaëlle 13 octobre 2016 at 11:36

    C’est vraiment très très joli ! Je l’ajoute à mes envies de voyage ^^

    • Reply It's me Mathilde 14 octobre 2016 at 14:04

      Haha ça me rassure, je ne suis pas la seule à faire une liste avec toutes mes envies de voyage!

  • Reply Dexy 20 octobre 2016 at 18:47

    Coucou ma belle !
    Tes photos me font rêver, j’ai tellement hâte de découvrir la Grèce :)

    Dexy ♥︎

    • Reply It's me Mathilde 21 octobre 2016 at 09:29

      Merci!! La Grèce est vraiment un pays magnifique… Bisous <3

  • Reply Sophie 21 octobre 2016 at 09:34

    Un petit paradis cette île. je note cette destination pour le printemps prochain 😉 Merci pour la découverte. Bisous

    • Reply It's me Mathilde 21 octobre 2016 at 09:35

      Oui, comme tu dis, un petit paradis!! N’hésite pas au printemps si tu as des questions! Bises

  • Reply Naeva 22 mars 2017 at 13:53

    Je crois que j’ai trouvé l’endroit que je visiterai l’été prochain. Je pensais contracter un prêt vacances de https://www.sofinco.fr/projet-credit/pret-vacances.htm pour découvrir un nouveau lieu cette année. Avec la Grèce, je serai servie ! J’ai toujours rêvé d’y aller et je me demande aujourd’hui pourquoi je n’ai pas encore sauté le pas. En tout cas, ton article m’a convaincue. Je garde ces informations précieusement. Espérons que mon séjour soit aussi bien que le tien ! :)

    • Reply It's me Mathilde 22 mars 2017 at 14:15

      Milos est vraiment magique!! Si tu peux y aller en juin ou septembre, c’est encore mieux, tu auras moins de monde.

      • Reply Naeva 24 mars 2017 at 13:12

        En effet, le paysage est magnifique. Merci pour le conseil. J’essaierai de réserver pour septembre.

  • Reply Laura 26 juillet 2017 at 11:58

    Merci pour ce chouette article ! On y part 6 jours fin août et tu n’as fait que confirmer notre choix !
    J’ai hâte !

    • Reply It's me Mathilde 26 juillet 2017 at 12:11

      Merci pour ton message! Tu vas voir, cette île regorge de pépites! Et six jours c’est bien, vous allez avoir le temps de profiter et d’en prendre plein les yeux!! Profitez bien!!

  • Reply drouin 10 décembre 2017 at 11:10

    Bonjour mathilde, merci pour ce blog, je trouve toujours cela très généreux de partager toutes ces expériences pour d’autres ..
    Je reve d’aller à milos l’été prochain (mon fils s’appelle milo, ça fait sens chez moi..), je suis aller à drios sur paros l’été dernier et j’ai adoré la grece .. je suis seule avec mes 3 enfants enfin ados, pré-ados ..(18, 16 et 12 ans) et je voulais m’aventurer sur une ile un peu plus sauvage, ayant déja fait ce périple une fois ! j’avais vu une super maison (la yellow boat à klima sur R’b&b mais maintenant j’ai un doute avec les photos que tu as postée, tu conseilles mandriaka, mais est-ce qu’il y existe au moins une épicerie ? je ne sais pas si j’oserais louer une voiture toute seule ? tu parles aussi de firotamos .. je compte rester 8 jours sur place, je n’ai pas un gros budget .. as-tu des adresses de logement ? et bien sur je partirais en aout (vacances scolaires obligent …) Je serais tres contente si tu pouvais m’aider dans mes recherches de l’idéal , évidemment !! mes enfants sont très plage !
    Merci par avance.

    • Reply It's me Mathilde 11 décembre 2017 at 16:57

      Bonjour,
      Ha la Grèce, une fois qu’on y a mis les pieds, on rêve que d’une chose : y retourner!!! Moi aussi je prévois d’y retourner en 2018, peut-être à Sifnos 😉
      Milos est magnifique comme île est différente des autres îles des Cyclades avec ces petits ports de pêche ultra colorés.
      Klima est vraiment sympa! Mandrakia a été mon coup de cœur, mais dans mes souvenirs, tu y trouveras juste une taverne, je ne crois pas qu’il y ai d’épicerie.
      Pour le logement, le moins cher sera la ville/le village de Pollonia (beaucoup mieux qu’Adamas où arrive le bateau) où tu trouveras plein de commerces, tavernes, bars. pour des ados ça peut être sympa, et si tu ne loues pas de voiture, ça sera beaucoup plus simple. Après, c’est plus grand, donc moins sauvage, mais c’est le plus pratique je pense si tu ne veux pas louer de voiture. Par contre, n’ai pas peur de louer une voiture seule, c’est sans risque et bien pratique, mais il faut y consacrer un petit budget.
      Firopotamos dont je parle, c’est tout mignon, mais tout petit. J’espère t’avoir renseigné assez. N’hésites pas si tu as d’autres question.
      A bientôt. Mathilde

  • Reply Leila 10 février 2018 at 09:24

    Bonjour !
    J’y vais dans 3 mois et ton blog m’aide beaucoup j’ai hate d’y être ! merci !!!

    • Reply It's me Mathilde 12 février 2018 at 11:17

      Hello! top si j’ai pu te donner des bons conseils 😉 Tu verras, c’est sublime!! Bisous

  • Reply Stéphanie 16 février 2018 at 12:19

    Bonjour,
    Nous partons en Grèce au mois de juillet et pensons passer 5 nuits à Milos (et hésitons encore entre Sifos ou Serifos)
    Pourriez-vous me communiquer le nom de votre location ?
    Vos photos donnent vraiment envie.
    Merci d’avance

    • Reply It's me Mathilde 19 février 2018 at 10:31

      Bonjour,
      Merci pour votre message.
      Vous verrez, Milos est vraiment jolie, et je trouve cette île vraiment différente des autres îles des Cyclades. J’ai adoré!
      De mon côté, j’aimerai aller à Sifnos en juin ou septembre 😉
      Pour le logement à Milos, nous étions à Paliochori dans un des studio Oneiro : http://www.milosstudiosoneiro.com/
      Nous avions payé 50 euros la nuit pour deux, mais c’était en septembre. il se peut que ça soit un peu plus cher en juillet.
      N’hésitez pas à leur envoyer un mail en anglais, ils sont réactifs et très sympa. le studio était simple (une chambre avec un lit double, une petite salle de bains et une petite pièce principale avec cuisine, frigo et un lit une place + la terrasse avec vue sur la mer!). La plage est juste sous les studio, il y a juste quelques marches à descendre, le bonheur!
      J’espère vous avoir aidé. Bon séjour dans les cyclades!

  • Reply Emilie 5 mai 2018 at 12:46

    Bonjour,

    tes récits donnent envie de se rendre à Milos. Nous préparons actuellement un voyage en Grèce, dans les Cyclades pour la fin du mois et nous hésitons entre Milos et Paros.
    As-tu eu l’occasion de visiter Paros? Je t’avoue que la description de Milos me fait pencher pour Milos mais beaucoup de personnes m’ont conseillées Paros pour les villages blancs typiques.
    Ceux de Milos sont déjà très beaux je trouve.

    Merci d’avance pour ton retour.

    • Reply It's me Mathilde 7 mai 2018 at 15:41

      Hello,
      Tu verras, la Grèce est magnifique! je retourne dans les Cyclades en juin, cette fois-ci à Sifnos. j’ai tellement hâte!
      Je ne suis malheureusement jamais allée à Paros, donc je ne peux pas te conseiller. On m’a dit que c’était très joli. Je pense que chaque île des Cyclades a ses atouts et du charme. Après, tout dépend de ce que tu recherches. Milos n’est pas l’île qui a le plus de villages blancs et bleus. C’est plus des très jolies plages, et des ports colorés. Il y a quand même quelques villages blancs, mais moins qu’à Paros je pense. J’espère avoir pu t’aider 😉 Sinon, Tinos est très belle aussi, avec peu de touristes 😉
      Belle journée.

    Leave a Reply